in

L’Algérie sans ministre de la défense : Bras de fer entre Tebboune et l’armée ?

Le fait notoire de la composante du premier gouvernement de Abdelmadjid Tebboune annoncée jeudi 2 janvier, est sans aucun doute, l’absence du poste politique de vice-ministre de la Défense nationale. Ahmed Gaïd Salah occupait ce poste depuis 2013, jusqu’à son décès le 23 décembre. En revanche, Abdelaziz Bouteflika était président de la République, chef suprême des armées et ministre de la défense.

Belaïd Mohand Oussaïd, ministre conseiller à la Communication et porte-parole de la Présidence de la République algérienne a annoncé dans la soirée de jeudi 2 janvier, la composte du nouveau gouvernement nommé par Abdelmadjid Tebboune et dirigé par Abdelaziz Djerrad. La liste des nouveaux membres de gouvernement n’a pas comporté le poste du vice-ministre de la Défense nationale qui revient traditionnellement, au chef d’état-major de l’Armée en Algérie.

Bras de fer ou commun accord entre l’armée et Tebboune ?

En effet, l’annonce du gouvernement dévoilée jeudi par la télévision publique, était annoncée en premier lieu à 19 heures. Mais elle n’a eu lieu qu’après plusieurs dizaines de minutes. Le porte-parole du président de la République avait des difficultés à lire le texte alors qu’il est un parfait arabophone. Notre source suggère que le texte a été changé à la dernière minute sous la pression du haut commandement de l’armée.

Comments

  1. On a déjà vu un président par intérim mais encore jamais un vice-ministre de la défense par intérim . Puisque ce poste revient au chef d’état major qui se trouve l’être par intérim ; Il n’y a donc pas d’anomalie .

  2. Généralement, à la tète du ministère de la Défense doit se trouver un ministre désigné par le chef de l’état dont il délègue une partie de ses pouvoirs dans le cadre de l’organisation de Défense Nationale et doit siéger au sein du gouvernement.Ce ministre ne peut être forcément un militaire.Quant au chef d’état -major général ,son le rôle est de coordonner les différentes composantes de l’appareil de Défense qu’est l’armée nationale en rendant plus performant cet outil et ne doit pas s’embarrasser des questions politiques .

Loading…

0