l’Algérie s’oppose à la désignation de l’arbitre marocain du match Burkina Faso – Niger

Algérie –Ce lundi 1er novembre 2021, la Fédération algérienne de football  a refusé formellement la nomination d’un arbitre marocain pour diriger le match du Burkina Faso contre le Niger. On vous expose la motifs de cette opposition de la FAF.

L’Algérie conteste la désignation de l’arbitre marocain pour le match du Burkina Faso face au Niger. À cet effet, une réclamation officielle a été déposée par la FAF auprès de la Confédération africaine de football (CAF). Ce match se tiendra donc en faveur du cinquième tour des éliminatoires de la Coupe du monde. En fait, la vive protestation populaire des partisans de l’équipe nationale contre la nomination de l’arbitre marocain, Samir Guezzaz, s’est aussitôt transformée en prise de position officielle par la FAF. Puisqu’il est question d’un match important pour l’avenir de l’équipe algérienne de football. Rappelons que ladite confrontation concerne le rival de l’Algérie prévu pour le 16 novembre prochain au 6e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. De ce fait, cette désignation a éveillé beaucoup de soupçons. Car, cela révèle la possibilité d’assurer la protection des Etalons, équipe du Burkina Faso. Et ce, contre les éventuels cartons jaunes. Dans une situation délicate avec 9 joueurs burkinabés ayant déjà un avertissement, l’arbitre marocain est vite mis sur la sellette.

Lire aussi :
Réaction des médias israéliens suite à la rupture par l’Algérie du contrat gazier avec le Maroc

Les arguments de la FAF contre cette décision

 

Dans son objection officielle, la FAF a mis en emphase l’illogisme de désigner un arbitre du même pays qui accueillera le match. Sachant que l’équipe burkinabè affrontera l’équipe du Mena au stade de Marrakech, au Maroc. Par conséquent, la fédération algérienne a demandé le remplacement de l’arbitre. Cela afin de préserver l’éthique du jeu. En plus d’éviter tout doute. Ce qui affecterait la fédes décisions prises par l’arbitre durant ce match. En outre, la FAF clame aller loin dans cette affaire. En tenant en compte du complot qui a été récemment démasqué. Et à travers lequel il est devenu clair que le président de la Fédération royale marocaine de football oeuvre à soutenir le Burkina Faso. C’est dans le but qu’elle aille à la place de l’ Algérie à la Coupe du monde souligne plusieurs sources.

Lire aussi :
« Entraîner le PSG un jour ? Non, c’est impossible pour moi. Je suis marseillais »,Zinédine Zidane

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL