L’Algérie, source d’inquiétude selon l’Israël et le Maroc

L’Algérie, source d'”inquiétude” pour Israël. C’est la conviction d’un haut responsable de l’État hébreu.

Le ministre israélien des affaires étrangères effectue une visite historique dans le royaume chérifien. En effet, 8 mois après la signature des accords d’Abraham, il est prévu de rétablir les relations diplomatiques entre le Maroc et l’Israël et la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

D’un commun accord, les deux partie ont décidé en parallèle d’ouvrir des ambassades respectives. Dans le même sillage, un bureau de liaison vient d’être inauguré à Rabat.

La visite est bien calculer pour attaquer frontalement l’Algerié car, ce dernier est en désaccord pour la reconnaissance de l’Israël au sein de l’Union Africaine. Pie, on note aussi  un regain de tension entre le Maroc et l’Algérie.

Lire cet article  Révision du statu de la magistrature : le ministre de la justice a reçu la mouture de l'avant projet

Une note désapprouvant la décision du président de la Commission de l’UA, Moussa Faki

Jeudi, au terme de sa visite au Maroc, Yaïr Lapid a confié à la presse avoir évoqué avec son homologue marocain leurs « inquiétudes au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine ».

Ces propos graves sont tenu juste deux semaines après la main tendu du roi Mouhamed VI à son homologue algérien, ce dans le but d’un rapprochement entre les deux pays.

Revenant sur l’adhésion de l’Israël à l’Union Africaine, l’ambassade d’Algérie à Addis-Abeba a signé le 3 août avec six autres représentations diplomatiques étrangères (Égypte, Tunisie, Iles Comores, Djibouti, Libye et Mauritanie) une note désapprouvant la décision du président de la Commission de l’UA, Moussa Faki.

Lire cet article  Tebboune  décide de fermer l'espace aérien de l'Algérie aux avions militaires et civils marocains

Cette requête a été jugée recevable. Donc la question sera débattu au prochain conseil exécutif de l’instance panafricaine.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS