Lamamra cloue définitivement le Maroc à l’Assemblée Générale de l’ONU

Algérie –Aujourd’hui lundi 27 septembre 2021, s’est tenue au sein de son siège permanent à New York, l’assemblée générale de l’ONU. Au nombre des participants à cette Assemblée figure le chef de la diplomatie Algérienne, Ramtane Lamamra. Dans son discours le ministre des Affaires étrangères n’a pas manqué de dénoncer ouvertement certaine dérives du voisin marocain.

L’escalade diplomatique entre le royaume du Maroc et le pays de Tebboune n’est pas prêt de s’interrompt, surtout avec les propos de Ramtane Lamamra à l’Assemblée générale de l’ONU de ce lundi. En effet, ce dernier n’a pas hésité de critiquer encore une fois les ”dérives” Marocaine. Le chef de la diplomatie Algérienne à notamment dénoncé l’ « intransigeance » du royaume Marocain à l’égard de la question Sahraouie.

Lire cet article  Les harragas continuent d'affluer en Espagne

 

Le Maroc, « un état occupant », accuse Lamamra

Lamamra, dans le discours qu’il a prononcé aujourd’hui au siège de l’ONU, n’a pas hésité à qualifier le Maroc « d’état occupant ». Il a notamment déclaré que l’avenir du Sahara occidental « ne peut demeurer à jamais l’otage de l’intransigeance d’un État occupant ».
Mieux, Lamamra accuse le Maroc d’avoir « échoué » à aller au bout de ses « obligations internationales ». Le chef de la diplomatie Algérienne a également affirmé que « l’Algérie réitère son soutien au droit du peuple Sahraoui à l’autodétermination » tout en invitant l’ONU à « assumer ses responsabilités » envers ce même peuple. Lamamra affirme que « l’Algérie compte toujours rester une source de paix, de sécurité et de stabilité pour son voisinage, considérant que le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination est inaliénable, non négociable, et imprescriptible ». Enfin selon Lamamra, « l’Algérie appuie la décision du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine de lancer des négociations directes entre le Royaume du Maroc et la République arabe sahraouie démocratique, deux pays membres de l’Union africaine ».

Lire cet article  "Salat El-istisqa" : le ministère des affaires religieuses donne les directives

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS