L’Assemblée nationale participe à deux réunions de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée

ALGER- L’Assemblée nationale a participé à une réunion de la commission des questions politiques, de la sécurité et des droits de l’homme et une autre du groupe de travail sur la Palestine de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée, selon ce que la même instance dit dans un communiqué.
L’Assemblée nationale était représentée à ces deux réunions, qui ont été organisées grâce à la technologie des conférences visuelles à distance, par le député de l’Assemblée nationale, Mohamed Madani Houd Mouissa, qui occupe également le poste de vice-président des Affaires politiques, de la sécurité et de la Commission des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée.

Mr Houd Mouissa évoque un sujet qui a un impact négatif sur la région méditerranéenne
Le projet d’ordre du jour de la première réunion comprenait « Echange de vues sur la situation euro-méditerranéenne et les principales perspectives à court et moyen terme » ainsi que « Présentation et discussion du projet de recommandation de la Commission sur la lutte contre le réchauffement climatique : un défi mondial dans la région méditerranéenne », quant à la deuxième réunion, les participants ont abordé le thème du “rôle constructif joué par l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée sur la question palestinienne”, dans son intervention, M. Houd Mouissa a évoqué « la gravité des répercussions du changement climatique sur la région méditerranéenne et ses impacts négatifs sur la sécurité et la stabilité de la région », passant en revue les efforts de l’Algérie et sa stratégie nationale dans ce domaine.

Lire cet article  Des obsèques très sobres

Sortir le “programme prometteur adopté par l’Algérie sur les énergies renouvelables, permettra d’entrer dans le club des pays producteurs d’électricité grâce à l’énergie solaire d’ici 2030”, en abordant la question palestinienne, le représentant de l’Assemblée nationale a réaffirmé la “position ferme et ferme de l’Algérie envers cette juste cause”, en appelant à “plus d’efficacité pour la traiter et protéger le peuple palestinien des violations flagrantes de ses droits et lui permettre de pour récupérer leurs terres usurpées et établir leur État souverain et sa capitale. « Jérusalem », comme indiqué dans le communiqué.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS