Le bilan a dépassé la barre des 4000 morts : L’épidémie de coronavirus continue d’affoler la planète

0

L’épidémie de Covid-19 continuait, hier, à se propager à vive allure sur la planète, provoquant la paralysie de l’Italie, alors que la Chine se remet à respirer un peu. Le bilan mondial des décès dus au nouveau coronavirus a dépassé la barre des 4000, selon un décompte de l’AFP. L’épidémie a contaminé plus de 114 150 personnes dans 105 pays et territoires. L’Iran a annoncé 54 nouveaux décès, plus lourd bilan en une journée depuis le début de l’épidémie dans ce pays, l’un des plus touchés au monde.

Ce nouveau bilan porte à 291 le nombre de personnes tuées par le Covid-19 dans ce pays, alors que le nombre total des infections atteint 8042 cas. Le Liban et le Maroc ont enregistré leurs premiers décès du nouveau coronavirus. En Europe, tout le continent est désormais touché, avec l’annonce, avant-hier, de deux premiers cas à Chypre.

Mais, c’est surtout l’Italie qui concentre tous les regards, où quelque 60 millions d’Italiens ont été priés de rester chez eux. L’Italie, le pays le plus touché après la Chine avec 9172 cas et 463 décès, a étendu, par décret lundi soir à l’ensemble du territoire, les mesures exceptionnelles de confinement qui s’appliquaient jusqu’alors au Nord seulement.

Rome a décidé de limiter strictement les déplacements de tous les Italiens, et d’interdire tout rassemblement. Tous les événements sportifs, «de tout niveau et toute discipline», ont été annulés. Le championnat de football, véritable institution dans le pays, a été suspendu. L’Italie devient ainsi le premier pays dans le monde à généraliser des mesures aussi draconiennes.

Le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a salué les «mesures audacieuses» prises contre le nouveau coronavirus par l’Italie, qu’il se dit prêt à soutenir par «tous les moyens» possibles. Dans la foulée de la riposte italienne, la compagnie aérienne British Airways a annulé tous ses vols du jour sur la péninsule. Et l’Autriche a décidé de filtrer l’entrée des voyageurs venant d’Italie. L’Espagne a à son tour dépassé le millier de cas (1204), dont 28 morts, et a annoncé la fermeture des écoles et universités dans les zones les plus touchées, comprenant la région de Madrid. Le gouvernement espagnol a décidé d’interdire tous les vols entre l’Italie et l’Espagne jusqu’au 25 mars, afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus.

La France, cinquième pays le plus atteint avec plus de 1600 cas et 30 morts, a interdit les rassemblements de plus de 1000 personnes. Aux Etats-Unis, où plus de 500 cas ont été recensés, le coronavirus se rapproche aussi de la Maison-Blanche et du président Donald Trump, personnellement en contact avec des élus mis en quarantaine, bien que lui-même n’ait subi aucun test. Pourtant, cinq membres du Congrès, dont au moins deux républicains qui ont côtoyé de près le président américain ces derniers jours, étaient en isolement volontaire, après avoir été exposés au virus, mais sans présenter de symptômes.

Malgré ces contacts rapprochés, le président républicain n’a pas voulu indiquer s’il avait subi un test pour détecter s’il était porteur du virus, lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche de l’équipe coordonnant la réponse américaine à l’épidémie. La Maison-Blanche a annoncé que Donald Trump n’avait pas été testé et n’avait pas besoin de l’être. Contrairement à l’Italie, l’heure est à l’assouplissement des mesures en Chine, berceau de l’épidémie. Le pays a annoncé un relâchement de ses mesures de confinement dans la province du Hubei, alors que le président chinois Xi Jinping a effectué une visite surprise à Wuhan.

Il a notamment jugé l’épidémie «pratiquement jugulée» à l’épicentre du Covid-19, selon des propos rapportés par un média d’Etat. Si l’Organisation mondiale de la santé estime que la Chine (plus de 80 700 cas) est «en train de maîtriser l’épidémie», elle a parallèlement averti que la «menace d’une pandémie» à l’échelle de la planète était «devenue très réelle», jugeant toutefois qu’elle pourrait «être contrôlée».

 

Lire aussi  Algérie Télécom : Le PDG démis de ses fonctions
Source article : elwatan.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici