Le CNAPESTE annonce une nouvelle grève de l’intersyndicale

0

Le porte-parole du Cnapeste, Messaoud Boudiba déclare que le syndicat a décidé officiellement d’entrer en grève après une longue délibération et une évaluation approfondie de la situation actuelle du secteur de l’éducation. «L’intersyndicale a appelé à une réunion qui sera organisé lundi, 11 février pour déterminer la nature, le nombre de jours ainsi que la date de la grève», indique-t-il.

«Le conseil a pris cette décision suite à l’assemblée extraordinaire tenue hier qui a réuni les représentant des 40 wilayas. Nous avons rédigé un communiqué dans lequel nous dénonçons l’oppression du ministère sur l’activité syndicale ainsi le refus d’octroi d’autorisation pour la tenue d’assemblées au niveau des wilayas», explique M. Boudiba. Ce dernier dénonce également certains décrets ministériels qui constituent, selon lui, «un danger pour l’école algérienne».

Le porte-parole du Cnapeste reproche au département de Nouria Benghabrit de renforcer le pouvoir administratif au détriment de l’activité pédagogique. «Deux enseignantes se retrouvent aujourd’hui au chômage pour refus d’une mutation abusive exercée par le directeur d’un établissement et sont menacés de radiation. L’enseignant est malmené par des décisions administratives qui entravent son activité pédagogique. Nous ne pouvons pas nous taire sur ce genre de pratiques.», fustige M. Boudiba.

Par ailleurs, le Cnapeste conteste les décisions individuelles et individualistes prises par le ministère de l’éducation concernant certaines affaires, et ce, sans l’implication de l’acteur social dans la réalisation et le traitement de cette dernière.

 

 

Source : inter-lignes

inter-lignes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here