in

Le Cnapeste appelle à une grève les 12 et 13 avril

Selon le site Liberte-Algerie, le Conseil National Autonome du Personnel Enseignant du Secteur Ternaire de L’éducation ( Cnapeste ) a décidé suite à réunion extraordinaire de son conseil national d’entrer en grève et ceci en guise d’avertissement et d’alerte le lundi 12 et mardi 13 avril 2021, énumérant dix-huit points de revendication motivant son recours au débrayage, après une trêve de plusieurs mois, en raison du contexte sanitaire lié à la pandémie de coronavirus qui a mis en veilleuse toute action de contestation dans le secteur de l’éducation.

En effet, le Cnapeste demande “l’amélioration du pouvoir d’achat des enseignants qui connaît une érosion sans précédent et qui nécessite notamment une augmentation des salaires et une revalorisation du point indiciaire” et ” d’accorder au dossier du logement enseignant une priorité extrême ”. Il a également fait état du “maintien des revendications déjà formulées et liées au dossier de la retraite, au dossier des œuvres sociales et au dossier de demande d’emploi” qui exige “l’emploi des enseignants diplômés des écoles nationales des enseignants (les ENS) et la révision du système de concours en adoptant une évaluation sur la base des diplômes”, tout en prenant en considération l’ancienneté et les années d’expérience des enseignants contractuels. Il met également en exergue les arriérés de salaires, de primes, etc., qui se sont accumulés durant des années, sont, par ailleurs, en attente de règlement.

Défendant les enseignants du primaire qui ont observé l’année dernière plusieurs mouvements de grève, le Cnapeste demande au ministère de tutelle de “revoir les missions extra-pédagogiques adossées aux enseignants du cycle primaire (…) et de sortir les écoles primaires de la tutelle des communes” qui, faute de moyens suffisants, n’arrivent pas à les gérer convenablement.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *