Le constat de Tebboune sur la non compétitivité de l’économie nationale

Algérie – Avec l’avènement de la crise sanitaire du coronavirus et la volatilité du prix du baril de pétrole, l’économie algérienne a basculé dans une terrible récession économique. Cette situation a entraîné une hausse de l’inflation avec un incident sur le coût de la vie.

L’économie algérienne est à l’agonie et rien ne montre pour l’instant que le contexte va s’améliorer dans un futur proche. Pendant de nombreuses années, l’Algérie a tout misé sur le pétrole.

En effet, il fut une époque où le pays tirait des retombées colossales de la vente de l’or noir, des sommes astronomiques qui gonflaient les caisses de l’État et qui faisaient miroiter les dirigeants.

Cette stratégie de tout miser sur un seul produit se révélera improductive par la suite comme en témoigne la situation actuelle. Ce mardi 28 septembre, le président de la république, Abdelmajid Tebboune a présidé la cérémonie d’installation des membres de Conseil National Économique, Social et Environnemental (CNESE).

Pour Tebboune, il faut changer le modèle économique 

Au cours de cette rencontre, Tebboune a fait un état des lieux sans complaisance de la situation économique du pays. Il dira que pendant longtemps, le pays s’est reposé uniquement sur le pétrole toute chose qui a contribué a fragilisé l’économie.

Lire cet article  Le procès de Said Bouteflika et de ses coaccusés reportés au 10 Octobre

Durant la cérémonie, Tebboune a appelé les différents acteurs de la chaîne économique à mettre en place des stratégies d’investissements innovantes afin de faire de l’Algérie un pays producteur et exportateur. “Nous n’avons pas d’économie algérienne. nous essayons d’édifier une économie nationale, car nous avions une économie basée exclusivement sur le rente pétrolière. nous n’avons pas besoin d’idées importées, car le solution ne réside pas dans ce qui est importé” a laissé entendre le chef de l’Etat.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS