Le corps des walis subit un changement opéré par le Président

Algérie- Conformément à l’article 92 de la Constitution, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a opéré hier, un mouvement dans le corps des walis et walis délégués, indique un communiqué de la présidence de la République. 

 En premier lieu, il a été mis fin aux fonctions de messieurs
– Mahmoud Djamaa, wali de Tizi Ouzou.
– Abdelkader Bensaïd, wali de Skikda.
– Ahmed Abdelhafid Sassi, wali de Constantine.
– Kamel Touchène, wali d’El-Bayadh.
– Idir Medebab, wali de Nâama.
– Mehdi Bouchareb, wali d’In Guezzam.

En second lieu, ont été nommés au poste de wali,
mesdames et messieurs
– Kamel Eddine Karbouche, wali de Béjaïa.
– Mohamed Saïd Ben Kamou, wali de Béchar.
– Djilali Doumi, wali de Tizi Ouzou.
– Ammar Ali Bensaad, wali de Djelfa.
– Abdelaziz Djouadi, wali de Saïda.
– Houria Meddahi, wali de Skikda.
– Labiba Ouinaz, wali de Guelma.
– Messaoud Djari, wali de Constantine.
– Saïd Saayoud, wali d’Oran.
– Farid Moahamedi, wali d’El-Bayadh.
– Ahmed Maabad, wali de Tipaza.
– Derradji Bouziane, wali de Nâama.

Lire cet article  « En Algérie, la polémique mémorielle cherche à masquer l’isolement et la fragilité d’un régime »

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS