Le drapeau algérien qui a été transporté vers la Lune sur Apollo 15 mis en vente

Le drapeau algérien qui a été transporté vers la Lune sur Apollo 15 mis en vente

Par Mohamed El-Ghazi – Le drapeau algérien qui a été transporté à bord de la mission Apollo 15 en 1971 a été mis en vente sur la plateforme de commerce électronique Ebay. Le drapeau, dont le prix a été fixé à 13 500 dollars américain, est accompagné d’un certificat d’authentification signé par Alfred M. Worden, pilote du module de commande Endeavour. «Je certifie que ce drapeau algérien a été transporté vers la Lune dans le cadre du programme Apollo 15 à bord de la navette spatiale Endeavour. Il est demeuré dans le module de commande durant la phase de vol lunaire», atteste l’astronaute américain.

«Ce drapeau algérien extrêmement rare et exceptionnellement unique faisait partie d’un nombre choisi de drapeaux qui ont volé vers la Lune à bord d’Apollo 15 dans la navette spatiale Endeavour lors de sa quatrième mission d’atterrissage lunaire habité de la Nasa (…) enregistrant un temps de vol de 295,2 heures et une distance de plus de 1,4 million de miles», lit-on dans la présentation d’Ebay.

Le drapeau algérien qui a voyagé vers la Lune, parmi les drapeaux des pays membres de l’ONU, à bord de la mission Apollo 15 de 1971, est définitivement «rentré» au pays en 2014. Cette annonce avait été été faite à Algeriepatriotique par l’Algérien Mehdi B., l’heureux acquéreur de l’emblème national. Notre interlocuteur avait affirmé avoir reçu le drapeau et le certificat d’authenticité signé par l’un des astronautes d’Apollo 15, Alfred M. Worden.

Alors que l’objectif principal de la mission était purement scientifique, les astronautes ont été nommés par l’ONU ambassadeurs de bonne volonté et avaient pour mission de transporter dans leurs bagages les drapeaux de tous les pays membres de l’ONU en 1971, y compris le drapeau algérien donc. A cet effet, les trois astronautes ont reçu de la part du secrétaire général de l’Organisation internationale à l’époque, Maha Thray Sithu U Thant, la première médaille de la paix des Nations unies (Peace Medal).

A notre question de savoir comment il avait pu obtenir le drapeau, Mehdi B., qui avait préféré garder l’anonymat, avait expliqué que les drapeaux avaient été offerts aux trois astronautes qui en sont devenus les propriétaires exclusifs. Alfred M. Worden avait celui de l’Algérie qui avait été mis aux enchères. «Je suis tombé dessus par pur hasard, en faisant des recherches. Quand j’ai vu qu’il avait été mis en vente, je me suis promis de l’acheter quel qu’en fût le prix», nous avait déclaré Mehdi B. qui avait refusé, néanmoins, de révéler son prix, affirmant que l’acquisition de l’emblème national lui avait coûté «une fortune». «Le plus important est qu’il est retourné définitivement en Algérie. Je me suis promis de le rapatrier et c’est désormais chose faite», avait-il confié.

Restera-t-il en Algérie ?

M. E.-G.


Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique