Le FLN continue de s’embourber dans la crise

AlgérieDepuis la chute du régime Bouteflika, le FLN est en déliquescence. Le parti historique, qui a contribué à écrire l’histoire de l’Algérie est entrain de perdre son âme. Miné par des querelles intestines, le parti peine à retrouver un nouveau souffle et continue de chuter inexorablement.

L’actuel secrétaire général Abou El Fadhl Baadji est vivement contesté et a légitimité est presque devenue caduque. On se rappelle il y a quelques semaines de la scène surréaliste qui s’est déroulée lors d’une rencontre entre les militants de la formation politique.

Ce jour-là, une bagarre générale a éclaté et les images de la violente rixe ont fait le tour des réseaux sociaux. Hier mercredi 06 octobre, Abou El Fadhl Baadji fut convoqué par le tribunal de Sidi Mhamed.

Plus rien ne va au FLN

Le secrétaire général du parti se trouve dans cette situation parce que les membres du comité central du FLN ont déposé une plainte contre lui. Il faut noter que Baadji a également porté plainte contre plusieurs de ses camarades politiques.

Voilà la situation actuelle du FLN, plus rien ne va. Un cadre du parti a aussi des démêlés avec la justice, il s’agit de l’ex-député Mohamed Issad qui vient d’être placé sous mandat de dépôt. Plusieurs observateurs se demandent qu’est ce qui va rester du FLN suite à cette crise qui a tout déstructuré.

À l’approche des élections locales, on se demande bien comment le parti va se mobiliser pour convaincre les algériens. Tout est réuni pour que la formation politique subisse une déculottée historique.

Lire cet article  Les grandes annonces du ministre de l'industrie pour le secteur de l'automobile

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS