Le général Ghali Belkecir veut garantir « l’immunité » à Tayeb Louh

8

Alors que de nombreux anciens ministres, oligarques et anciens hauts responsables du régime de Bouteflika sont inquiétés par les enquêtes des services de sécurité ou de la justice, Tayeb Louh, ex-ministre de la justice, jouit d’une étrange tranquillité. Et pourtant, ce dirigeant a été l’un des piliers du régime vermoulu combattu par les Algériens pendant près de 30 ans. 

En vérité, Tayeb Louh jouit, surtout, du soutien et de la protection d’un homme qui s’accroche encore au pouvoir. Il s’agit du général Ghali Belkecir, le commandant de la gendarmerie nationale. Ce général qui vit aux crochets de l’institution militaire alors qu’il est vilipendé par des pans entiers des millions de manifestants algériens sortis chaque vendredi dans les rues du pays, exerce un très fort lobbying auprès de l’Etat-Major de l’ANP pour ne pas incriminer Tayeb Louh dans des affaires de corruption traitées en ce moment par les services de sécurité.

Ghali Belkecir et Tayeb Louh entretiennent une longue amitié qui date depuis une dizaine d’années. L‘épouse du commandant de la Gendarmerie Nationale, la présidente de la Cour de Tipaza, est une vieille amie du général Belkecir. Les deux hommes ont pactisé ensemble pour tisser une alliance stratégique qui devait leur permettre de gravir les échelons au sein du régime algérien. Le premier espérait atteindre les sommets de l’institution militaire, le deuxième nourrissait des ambitions présidentielles et pensait un jour pouvoir succéder à Abdelaziz Bouteflika. Fort heureusement, le « Hirak » a bousculé ce plan diabolique qui aurait pu mettre l’Algérie dans une très mauvaise posture.

Au mois d’octobre 2018, le général Ghali Belkecir et Tayeb Louh avaient mis en place une stratégie de terreur pour se positionner dans la course aux élections présidentielles du 18 avril 2019. Des journalistes, humoristes et sportifs ont été emprisonnés injustement dans le cadre d’une affaire montée de toutes pièces dans la seule optique de détourner l’attention de l’opinion publique sur des manoeuvres politiques scélérates au sein du sérail.

A cette époque-là, Tayeb Louh voulait s’emparer du FLN pour préparer sa candidature aux élections présidentielles. Et Ghali Belkecir espérait succéder à Ahmed Gaïd Salah à la tête de l’Etat-Major de l’ANP. Le duo va échouer magistralement et l’histoire en marche risque de les rattraper bientôt pour leur réclamer des comptes.

ALGERIEPART

8 COMMENTS

  1. Mr Ghali Belkecir est un corrompu jusqu’aux os d’avoir effectué des détournements et deniers publiques avec des millions de milliards en dinars algeriens et des millions en euros avec des terrains,des appartements,des commerces illicites et illégales des villas en Algérie et en France et l’Espagne..! Sa femme Procureur générale de justice de la wilaya de Tipaza Mme Fatiha Boukhers qui a fait des affaires immenses aux dos du peuple avec sa complicité de son mari Ghali Belkeci??Mais où est cette justice militaire et civile pour le contrer a les mettre en prisons???

  2. Mr Ghali Belkecir est un corrompu jusqu’aux os d’avoir effectué des détournements et deniers publiques avec des millions de milliards en dinars algeriens et des millions en euros avec des terrains,des appartements,des commerces illicites et illégales des villas en Algérie et en France et l’Espagne..! Sa femme Procureur générale de justice de la wilaya de Tipaza Mme Fatiha Boukhers qui a fait des affaires immenses aux dos du peuple et au dos de l’etat avec sa complicité de son mari Ghali Belkeci??Mais où est cette justice militaire et civile pour le contrer a les mettre en prisons???

  3. Ceux sont tous des generaux, je comprends pourquoi, l ‘Algerie avec toutes ses richesses, son peuple creve’ la dalle ‘, il faut peut etre laisser Gaid Ahmed s en occuper, il reste ses compte c est vrai, mais ils nous debarasse de ses VERMINES,

  4. Mr Ghali Belkecir est son ami intime de mèche qui est Mr Ahmed Gaid Salah, donc Mr Ghali Belkecir est sauvé et hors de question qu’il soit puni par le tribunal militaire de justice de Blida pour justifier ses détournements des biens publics et autres? Dans un pays de droits, normalement personne ne couvre personne dans les affaires de corruptions pour s’enrichir illicitement et illégalement a defunt personnel ?Ce pays dévasté et ruiné depuis fort longtemps par des voleurs et voyous qui ont le pouvoir de faire ce qu’ils veulent sans risque ni danger car ils ont les grades de Général en fonction comme intouchables? L’audace qui m’intrigue c’est que ces gens la,sont des personnalités qui représentent la loi pour faire assurer la sécurité du citoyen et du pays?La loi de la jungle en Algérie,le gros poisson mange le petit poisson et c’est qui,qui paye la facture salée c’est le pauvre citoyen..Il faut instauré une nouvelle République Algérienne prochainement avec une bonne justice civile avec des hommes intègres et honnêtes dans tous les domaines pour construire une Algérie nouvelle et delas,la vraie justice prochaine envisagera a jugé toutes les personnes corrompus qui ont bénéficiés des richesses illicites et illégales depuis 1999 a 2019 qui soient civile ou Militaire pour rendre des comptes..Le crime économique se paye chèrement a celui ou celle qui le provoque volontairement..Vive l’Algérie et vive le changement..

  5. Une bonde de pourri de criminel
    Et en plus j’imagine ils font même pas la prière si C’est le cas C’est même pas des musulmans alors si ils meurent en étant pas musulmans………ça va être chaud pour eux très chaud
    الله المستعان وعليه التكلان ولا حول ولا قوة إلا بالله العلي العظيم
    Allah les guides sinon qu’Allah leur fracasse le dos

  6. ALLAH WADROUB ADDALIMINE BI DDALIMINE WAKROUDJNA MINHOUM SALIMINE.
    KOULOUUUUU AMINEEEEE.
    VRAIMENT C DES VOYOUS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here