Le général Tartag fait une furtive apparition au départ de Ben Salmane

Par R. Mahmoudi Très discret, le général Athmane Tartag, chef de la Direction des services de sécurité (DSS), qui a succédé au Département du renseignement de la sécurité (DRS), est apparu, lundi, lors de la cérémonie organisée en l’honneur du prince héritier d’Arabie Saoudite, à l’aéroport international Houari-Boumediene. Sur une photo diffusée par le site de la chaîne qatarie Al-Jazeera, on distingue clairement le chef des services de renseignements aux côtés du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et celui de la Justice, Tayeb Louh, en train de serrer la main à l’hôte de l’Algérie qui s’apprêtait à prendre l’avion.

Cette apparition rare du général Tartag en public s’expliquerait sans doute par la présence, parmi la délégation saoudienne ayant accompagné le prince héritier dans sa visite en Algérie, du chef des renseignements aux côté d’une pléiade de ministres, et dont le nom a été cité par l’agence officielle saoudienne. Il se trouve que, du côté de la délégation algérienne, les ministres choisis pour accompagner Ahmed Ouyahia avaient tous leurs vis-à-vis. Or, les agences de presse, dans leurs comptes rendus, avaient mentionné les noms de tous les membres de la délégation algérienne, sauf celui du chef du DDS.

Le successeur du général Toufik Mediene s’était affiché, une première fois, en décembre 2015, à l’ouverture des travaux de l’Afripol, inaugurés par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui. Sa présence à une réunion publique avait suscité des interrogations, dans un sens où elle le distinguait de son prédécesseur, Mohamed Mediene, dit Toufik, qui, lui, était resté loin des feux de la rampe durant toute la période où il a été à la tête de services de sécurité.

On pensait alors que le nouveau patron des «services» allait adopter un nouveau style mais la parenthèse s’est très vite fermée.

R. M.

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique