in

Le Hirak dénonce une “Presse de la honte”, et “chevalier de la zizanie”

« Presse de la honte, vous êtes le chevalier de la zizanie », peut-on lire sur de nombreuses pancartes de manifestants qui ont condamné vigoureusement les dérapages récents des télés-poubelles algériennes, à savoir des chaînes de télévision privées algériennes affiliées au pouvoir et ses satellites. Des médias qui n’ont strictement aucune relation avec la mission d’informer, la noble tâche du journalisme. Il s’agit de télévisions privées offshore qui émettent essentiellement via les bouquets satellitaires en Jordanie ou Liban et dont les contenus propagandistes sont préparés depuis Alger dans des studios de fortune encadrés par des équipes de bricoleurs peu formés aux nuances de l’audiovisuelle et à l’éthique du métier du journaliste.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *