in

Le journaliste de Liberté, Rabah Karèche, reste en prison

La chambre d’accusation du tribunal de Tamanrasset a rejeté, ce mardi, la demande de liberté provisoire introduite par la défense du journaliste de Liberté, Rabah Karèche, correspondant à Tamanrasset.

Rabah Karèche a été placé sous mandat de dépôt, lundi dernier, après avoir passé la nuit dans les locaux du commissariat central, puis présenté, le lendemain, devant le procureur de la république, et ensuite le juge d’instruction près le tribunal de Tamanrasset.

Pour rappel, la convocation de notre journaliste, par les services de police, est intervenue après la publication dans l’édition du dimanche 18 avril de Liberté, d’un article sur une manifestation de citoyens contre le nouveau découpage territorial.

Rabah Karèche est poursuivi pour « atteinte à l’intégrité du territoire national », « publication volontaire de fausses informations susceptibles de porter atteindre à l’ordre public » et « diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public et usage de divers moyens pour porter atteinte à la sûreté et l’unité nationales ».

Partagez l'article :