Le journaliste Rabah Rabah Karèch condamné

La sentence est tombée pour Rabah Karèch. En effet, le journaliste et correspondant du journal Liberté vient d’être condamner à une peine d’un an de prison dont 8 mois ferme. 

La partie de la défense compte interjeter appel. Selon Aicha Moubarak, l’avocate de Karèch le verdict est surprenant. “Nous avons été surpris par le verdict, vu ce qui s’est passé lors de l’audience et les plaidoiries des avocats”, a- t-elle déclaré.

Le juge n’a pas suivi le réquisitoire du parquet

Le procès de Rabah Karèch s’ouvrait au tribunal de Tamanrasset le 5 Août dernier. A l’issue de cette audience, le parquet avait requis une peine d’emprisonnement de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 dinars.

Lire cet article  Le parlement arabe condamne avec "vigueur" la dernière sortie d'Emmanuel Macron sur l'Algérie

Pour rappel, le journaliste avait été placé sous mandat de dépôt le 19 Avril dernier par le juge d’instruction près le tribunal de Tamanrasset et poursuivi pour les chefs d’accusations “d’administration d’un compte électronique consacré à la diffusion d’informations susceptibles de provoquer la ségrégation et la haine dans le société”, “diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public” et “usage de divers moyens pour porter atteinte à le sûreté et à l’unité nationales”.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS