Le maréchal Haftar se rapproche de Tripoli, Al-Sarraj panique

Le maréchal Haftar se rapproche de Tripoli, Al-Sarraj panique

Par Sadek Sahraoui Les forces du général Khalifa Haftar ont beaucoup progressé dans leur campagne destinée à «sécuriser» les villes du sud-ouest de la Libye.

Mercredi soir, elles ont pris le contrôle de l’important champ pétrolier de Sharara dans le sud de la Libye. Il s’agit d’une importante perte pour le gouvernement d’union nationale.

Les forces de Haftar sont entrées dans le site du champ pétrolier sans se battre avec les forces chargées de le protéger. Une unité des gardes des installations pétrolières relevant du gouvernement s’était rendue sur place mardi pour soutenir les unités qui y étaient déjà déployées. Mais elle n’a rien pu faire. Les forces de Khalifa Haftar étaient plus nombreuses.

Les unités de l’Armée nationale libyenne engagées dans l’opération de sécurisation du Sud libyen ne sont plus qu’à un jet de pierre de Sabha. Les autorités de Tripoli reconnues par la communauté internationale redoutent que cette opération ne soit qu’une diversion destinée uniquement à permettre aux forces de Khalifa Haftar de prendre en tenailles Tripoli dans la perspective de prendre le contrôle de la capitale libyenne.

Cette éventualité a provoqué la panique de Fayez Al-Sarraj, le président du GNA, qui a appelé à sa rescousse d’anciens officiers supérieurs de Kadhafi.

S. S.

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique