Le ministère de la Culture : Attenter à la mémoire d’Abane Ramdane est inacceptable

0
Le ministère de la culture.

Le ministère de la Culture a mis fin, dimanche, aux fonctions du directeur de la Culture de la wilaya de M’sila, Rabah Drif, pour “outrage et offense” à l’un des symboles de la Glorieuse révolution nationale, a appris lundi l’APS auprès des services de la wilaya.

Attenter à la mémoire de Abane Ramdane est un acte inacceptable dans le fond et la forme, a indiqué un communiqué du ministère de la Culture, qui souligne que Abane Ramdane est l’une des figures emblématiques de la Glorieuse révolution nationale et l’un des architectes du Congrès de la Soummam.

L’atteinte à la mémoire des chouhada et moudjahidine qui ont sacrifié leur vie pour la patrie ne relève en aucun cas de la liberté d’expression, a précisé le communiqué.Le ministère de la Culture s’est défendu contre un tel acte “irréfléchi”, un acte moralement et politiquement inacceptable émanant de l’un de ses cadres.

Lire aussi  Le président Tebboune procède à un remaniement dans le corps des walis

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici