Le ministère de l’Agriculture, « L’abondance enregistrée en cheptel permettra aux prix de se stabiliser, à partir de 30 mille DA par mouton.

+ RECENTS

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Algérie-Le ministère de l’Agriculture a confirmé que “l’abondance” enregistrée en bétail, selon les informations délivrées par les fidèles, permettra aux prix de se stabiliser à partir de 30 000 DA par tête, et a appelé les citoyens à acheter le sacrifice dans des points de vente agréés disposant de certificats vétérinaires.

Jusqu’à hier, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural comptait 665 points de vente sacrificiels sur l’ensemble du territoire national, qui remplissent les conditions pour empêcher la propagation du virus Corona, en plus de l’aperçu du sacrifice des intérêts vétérinaires, et 115 abattoirs seront être mis gratuitement à la disposition des citoyens les jours de l’Aïd, ces points de vente sont encadrés par 2 382 vétérinaires et techniciens en santé animale affiliés au secteur public, en plus de vétérinaires privés qui participent à la surveillance à titre individuel, afin d’offrir un sacrifice sain au citoyen.

Des points de ventre agrées par l’état ouverts, des vétérinaires seront présents
Le ministère a appelé les citoyens à se rendre dans les points de vente agréés pour acheter le sacrifice doté de certificats vétérinaires, qui a été ouvert par une décision de l’État, et à éviter l’acquisition de sacrifices dans des endroits où il n’y a pas de vétérinaires, au niveau de la capitale, plus de 130 vétérinaires ont été recrutés afin d’accompagner en continu le processus d’acquisition de bétail au niveau des points de vente agréés, qui ont été ouverts le 6 juillet et se poursuivent jusqu’à la veille de l’Aïd al-Adha, le ministère a rassuré que ses intérêts sont de garantir le respect des procédures et des conditions pour empêcher la propagation du virus Corona dans les points de vente, et il travaille également avec les intérêts de la sécurité nationale et de la gendarmerie pour imposer un certificat vétérinaire pendant le processus de transférer le bétail de l’éleveur à l’argent avant qu’il n’atteigne le consommateur.

30 mille dinars et plus pour s’acheter d’un mouton
En ce qui concerne les prix du bétail, le ministère s’attend à sa stabilité, surtout ces derniers jours, car il a estimé que la « spéculation » et la « ruée » des citoyens vers les marchés ont contribué de manière significative au coût élevé du bétail, et a également confirmé que les informations reçu par les fidèles aux intérêts du ministère indique l’existence d’une « abondance » qui permet la stabilité des prix à partir de 30 mille dinars par tête.

Le ministère a indiqué que ces points de vente sont accessibles via la plateforme électronique www.elfirma.dz, qui permet au consommateur d’approcher les lieux de vente de bétail avec facilité, et d’acheter son sacrifice directement auprès de l’argent ou de l’éleveur.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LES PLUS LUS

NE MANQUEZ PAS !