LE MINISTRE DU TRAVAIL RENCONTRE LES RESPONSABLES DE LA CNR”L’état ne lâchera pas ses retraités”

0
le nombre des retraités a atteint les 3,2 millions, au 30 avril 2019

«Dans le but de préserver la pérennité du système des retraites, les pouvoirs se sont engagés à assurer le règlement des pensions des retraités, quelles que soient les circonstances.»

«Un ensemble de mesures a été adressé aux dirigeants de la Caisse nationale des retraités, pour l’assainissement et la régularisation de la situation des ressources humaines de la caisse. Dans ce sens, un grand débat sera ouvert, prochainement, réunissant l’ensemble des partenaires et toutes les parties concernées, sans exception pour une concertation sur les éventuelles propositions à retenir dans ce sens», c’est ce qu’a déclaré, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tidjani Hassan Haddam, lors de sa rencontre ce jeudi avec les directeurs d’agences de wilayas de la CNR.
Indiquant à ce sujet «que dans le cadre de réflexions, lancées récemment, dans l’optique daborder la question de la restructuration de la gestion, du problème des équilibres financiers, et de la rationalisation des dépenses de la caisse. A cet effet, des experts et des techniciens du secteur se chargeront de valoriser ses propositions».
Par ailleurs, le ministre du Travail est longuement revenu sur la situation de la CNR et des difficultés financières qu’elle subit depuis des années, soulignant, que ces déséquilibres sont dus autant à des facteurs organiques, que structurels. A cet effet, Tidjani Hassan Haddam cite parmi ces paramètres «la faible croissance des recettes provenant des cotisations, notamment sur la période allant de 2015 à 2018, l’augmentation continue des dépenses avec un taux de 18% entre 2010 et 2018, le départ d’un important nombre de travailleurs, en retraite anticipée, et l’augmentation des salaires depuis 2012». et ce en plus «des revalorisations annuelles des pensions des retraités, ce qui aboutit, à la hausse de la moyenne des retraites de 80%; sur la période 2010-2018» précise le ministre En outre, le ministre, a tenu à rassurer les retraités en affirmant, que «dans le but de préserver la pérennité du système des retraites, les pouvoirs se sont engagés à assurer le règlement des pensions des retraités, quelles que soient les circonstances, et les difficultés financières rencontrées par le Trésor public. L’Etat ne lâchera pas ses retraités».
Dans ce sillage, Tidjani Hassan Haddam a rappelé les dispositions prises par les pouvoirs publics, et qui portaient sur la mise à disposition d’une enveloppe de 500 milliards de dinars, de l’instauration d’une taxe de 1% sur les importations de produits destinés à la grande consommation ainsi qu’un crédit à long terme octroyé par le Conseil national de l’investissement Pour conclure, le ministre du Travail n’a pas manqué d’attirer l’attention de l’ assistance sur l’importance de l’amélioration continue de la gestion de la caisse, et ce par la modernisation de son administration de façon régulière. A cet effet, il a adressé des instructions précises au directeur général de la CNR afin d’atteindre l’efficience souhaitée dans la gestion, d’appliquer le principe de rationalisation des dépenses, notamment l’utilisation raisonnable des moyens humains et matériels. Comme il a insisté sur la mise en place de nouveaux mécanismes, pour renforcer le contrôle interne, de la gestion administrative financière et comptable.
Pour sa part, le directeur général de la CNR, Slimane Mellouka, a indiqué que le nombre des retraités a atteint les 3,2 millions, au 31 avril 2019; contre 2,6 millions en 2014, pour une dépense annuelle qui passe de 803 milliards de dinars en 2014 à 1282 milliards de dinars à fin 2018.

Source : lexpressiondz.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here