in

Le parquet requiert 20 ans de prison contre S. Bouteflika, Tartag, Toufik et Hanoune

Algérie – Des peines de 20 ans de prison ont été prononcées à l’encontre des généraux Toufik et Tartag, Said Bouteflika et Louisa Hanoune par le Procureur du tribunal militaire de Blida, rapportent mardi plusieurs médias.

Rappelons que les accusés sont poursuivis pour « atteinte à l’autorité de l’armée et complot contre l’autorité de l’Etat ».

Selon Farouk Ksentini, avocat du général Toufik dans cette affaire, et qui était présent dans l’audience d’hier, l’ex-coordinateur des services de sécurité, Athmane Tartag, a refusé de comparaître pendant que le frère et Conseiller de l’ex-Président de la République, Said Bouteflika, n’a pas voulu répondre aux questions du juge militaire et a demandé de quitter les lieux.

Concernant son client le général Toufik, de son vrai nom Mohamed Mediène, et la Secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, Ksentini a précisé que leur défense a demandé le report du procès en raison de leur état de santé, mais un groupe de médecins militaires les ont diagnostiqués et ont prouvé le contraire.

L’audience se poursuit toujours, selon la même source.

Partagez l'article :