Le premier ministre encourage l’investissement du privé dans le transport aérien

AlgérieLe pays traverse actuellement une zone de turbulence en ce qui concerne le volet économique. En effet, l’Algérie est confrontée à la pire récession économique de son histoire à cause notamment de l’instabilité du prix du pétrole et de l’avènement de la covid-19.

Selon de nombreux analystes, il faudra sans doute attendre un long moment avant de pouvoir constater un éventuel retour à la normale. Tous les secteurs d’activités furent ébranlés par les différentes répercussions de la covid-19.

Le gouvernement est actuellement à pied d’œuvre pour trouver les voies et moyens afin de relancer l’économie nationale. L’un des secteurs les plus impactés par la pandémie du coronavirus est sans aucun doute celui du transport aérien.

Un partenariat public privé pour dynamiser le transport aérien

On se rappelle qu’aux temps forts de la pandémie, les avions furent cloués au sol pendant de nombreuses semaines. Les pertes enregistrées dans le secteur sont colossales. Par conséquent, vu le contexte difficile, tout investissement serait le bienvenu dans ce domaine qui en a grandement besoin.

On se rappelle qu’en juillet dernier, le Premier ministre Aimene Benabderrahmane avait déclaré que les opérateurs privés seraient en mesure d’investir dans le domaine du transport aérien. En effet, jusqu’à une certaine période, il n’était pas possible pour les investisseurs privés d’apporter des capitaux dans le secteur de l’aéronautique. Mais vu la situation économique délétère, les premières autorités ont décidé de changer de fusil d’épaule.

Ce lundi 04 octobre, le chef du gouvernement était en visite de travail au niveau de la wilaya d’Oran. Il a effectué une visite de terrain pour constater le déroulement des travaux d’extension au niveau de l’aéroport Ahmed Ben Bella. Benabderrahmane en a profité pour rappeler qu’il est plus que primordial que les investisseurs du privé deviennent des acteurs essentiels du domaine du transport aérien afin de le rendre plus moderne et compétitif.

Lire cet article  Le drame des harragas se poursuit dans un contexte d'impuissance total

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS