Le président du conseil national des droits de l’homme écarte l’idée de voir les activistes du Hiarak en prison

Algérie –Le président du conseil national des droits de l’homme (CNDH), Bouzid Lazhari, a effectué plusieurs déclarations à l’occasion de la journée mondiale des droits de l’homme. En effet, le responsable n’a pas tari d’éloges au gouvernement en place.

Lazhari a fait état d’une grâce présidentielle qui a touché plus de 15.000 prisonniers lors de l’année 2021. C’est par la suite qu’il a voulu se corriger, via une déclaration à la presse, ou il a affirmé qu’en fait, le chiffre dépasse les 18.000. « Le président de la république a exercé son droit de grâce pour relaxer plus de 18.000 prisonniers cette année », a- t-il laissé entendre.

Il a profité de cette occasion pour se pencher sur la question des militants du Hirak et des journalistes qui croupissent actuellement en prison. « Nous ne voulons pas que des personnes soient en prison. Nous préférons recourir à d’autres moyens » a- t-il poursuivi.

Plusieurs journalistes actuellement en prison

Le leader du CNDH a clairement déclaré que « nous encourageons la direction » vers laquelle, va la politique menée par l’État. Il explique qu’en « ce qui concerne les activistes du Hirak ainsi que les journalistes, nous ne voulons voir aucun d’entre eux en prison ».

Par contre, il y’a près de 300 détenus d’opinion en Algérie, estime le CNLD, le comité National pour la Libération des détenus. Les arrestations, elles aussi, se poursuivent, toujours d’après la même source. Outre les militants du Hirak, plusieurs journalistes se trouvent actuellement emprisonnés, ou en attente de leurs procès.

Malgré ce constat, le président de CNDH a déclaré ce matin que « L’État Algérien est un cœur clément et vaste », et que son institution « ne veut pas seulement entendre les opinions qui nenous dérangent pas, mais veut également écouter celles qui ne nous plaisent pas ».

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL