in

Le président Tebboune limoge le ministre de l’Intérieur qui a insulté les Algériens

La première décision, et quelle décision !, prise par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, juste après sa prise de fonction c’est le limogeage du ministre de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune.

Il s’agit d’un geste fort de la part du président qui a maintenu provisoirement les autres ministres mais a décidé de mettre fin aux fonction de Dahmoune qui a insulté les Algériens qui manifestent dans la rue  en les traitant entre autres «d’homosexuels». La décision de Tebboune devrait consolider sa popularité qui est allé en augmentant depuis qu’il a été élu Président.

Le communiqué du la présidence de la République a indiqué à ce propos : « Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a décidé, jeudi 19 décembre 2019, de mettre fin aux fonctions de Salah Eddine Dahmoune en sa qualité de ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. Le Président de la République a décidé également de charger Kamel Beldjoud, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville d’assurer les missions de ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire par intérim ».

Amir Hani

 

3 Comments

Leave a Reply
  1. Quel paradoxe que cette personnalité pathologique ait pu accéder à la fonction de ministre de l’intérieur!
    J’espère qu’il rendra des compte à la justice pour ses insultes envers les manifestants.
    En tout cas, BON POINT pour TEBBOUNE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *