in

Le Président Tebboune reçoit Abdelkader Bengrina

En effet,  lors de cette audience qui s’inscrit dans le cadre des consultations en cours avec des personnalités nationales, des chefs de partis et des représentants de la société civile sur la situation générale dans le pays et la révision de la Constitution, la délégation du Mouvement El Bina a exposé des propositions et des vues sur la contribution au projet d’édification de la nouvelle République dans le cadre d’une vision nationale consensuelle”, a précisé la même source.
Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune avait affirmé que les consultations politiques entreprises, il y a quelques jours, se poursuivront pour une durée indéterminée, soulignant que l’objectif étant de parvenir à une “Constitution consensuelle” dont le projet sera soumis au référendum populaire. Selon le chef de l’Etat, “l’avis de tous sera pris en compte en ce qui concerne la méthodologie à suivre, mais également les problèmes dont souffre le pays”. Ces avis, a-t-il poursuivi, “pourront entrer dans l’élaboration de la mouture finale de la Constitution et l’occasion sera également donnée à d’autres personnalités”.
Cependant, il a estimé que même si “la Constitution concerne certes l’ensemble de la société, son élaboration doit être confiée à des spécialistes en droit constitutionnel”. ” Nous opérerons d’autres amendements et changements jusqu’à ce que nous parviendrons à une Constitution consensuelle”, a-t-il indiqué. Soutenant que l’actuelle Constitution “a montré ses limites” avec la crise, le président de la République a jugé “impérative” sa révision pour “éloigner le spectre des crises à l’avenir”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *