Le PT exige la libération des manifestants du hirak

0

Le Parti des travailleurs a dénoncé les arrestations arbitraires de manifestants lors de la 48e marche du vendredi et exigé leur libération immédiate et inconditionnelle, en “renouvelant” son exigence de liberté pour tous les détenus politiques et d’opinion et l’abandon des poursuites.

Dans un communiqué rendu public hier, le secrétariat permanent du PT a salué la mobilisation des Algériennes et des Algériens qui sont sortis massivement manifester aux quatre coins du pays, et qui “démontre encore une fois la détermination du peuple algérien à l’exercice plein et entier de sa souveraineté et sa farouche volonté de prendre son destin en main”. “Cette mobilisation a été marquée ce vendredi 17 janvier 2020 par l’interdiction de manifestations dans plusieurs wilayas et des interpellations de dizaines de manifestants dont une quinzaine ont été placés en détention provisoire à Alger et passeront demain 19 janvier (aujourd’hui, ndlr) devant le procureur”, a relevé le communiqué, en précisant que parmi les manifestants arrêtés se trouvent un président d’APC et un élu local du FFS, des membres de l’association RAJ, des ex-détenus libérés le 2 janvier dernier, des militants et activistes.

Lire aussi  La décision du Président Tebboune de décréter le 22 février Journée nationale saluée
Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici