in

Le wali ordonne la reprise des activités de plusieurs secteurs

Poursuivant la mise en œuvre des mesures de reprise graduelle des activités dans la wilaya de Tizi Ouzou, le wali  Mahmoud  Djemâa a réuni, mercredi et jeudi, les entreprises et les directions de wilaya  et leur  a  ordonné  la reprise des activités des chantiers  de  réalisation  mis  à  l’arrêt  depuis  le début du confinement. Plusieurs secteurs tels que l’éducation nationale, la recherche scientifique et le logement sont concernés  par  cette reprise  d’activités  qui doit intervenir dans les plus brefs délais, lit-on  dans un  communiqué  rendu  public par la wilaya.

Concernant les projets en chantier qui relèvent des secteurs de l’éducation et de la recherche scientifique, le wali, qui a présidé une première réunion mercredi, a ordonné aux entreprises ainsi qu’aux bureaux d’études la reprise des activités à compter d’aujourd’hui, samedi 2 mai.

L’objectif est de rattraper le retard causé par  le confinement  et  permettre la réception de ces projets à la prochaine rentrée scolaire et universitaire 2020-2021”, a argumenté le wali, tout en soulignant que pour permettre une reprise dans des conditions acceptables, des facilités  seront  accordées  concernant, notamment, la délivrance des autorisations de circulation des ouvriers.

Lors de son  intervention, le  wali a  toutefois insisté  auprès  des  concernés quant au respect des mesures sanitaires contre la propagation du Covid-19.

Lors  d’une  seconde  réunion, tenue  jeudi  avec  les  responsables  des entreprises chargées de la réalisation des programmes de logements dans la wilaya, le wali a  demandé  aux  présents  la  préparation  d’un  plan  d’action à l’effet de permettre une reprise  progressive  des  travaux  dans  ce secteur.

Aucune date n’a été toutefois fixée par le wali  concernant cette reprise. Une autre réunion est prévue avec les entreprises ayant en  charge  la  réalisation de   projets  dans  d’autres  secteurs,  tels  que  les  travaux  publics   et  les ressources en eau.

Samir LESLOUS

One Comment

Leave a Reply
  1. construire le pays dans se qu’il a besoins hôpitaux autoroute modernisée les villes et les villages et tous se qui consterne l’architecture des villes pas de construction fantôme San trottoir ils faut de la rigueur dan dans l’état et de la discipline côté public une police qui mach pas leur mot la fermeuter et du travail pour tout le monde merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *