Les Algériens maintiennent le cap et promettent de poursuivre les marches durant le Ramadhan

0

Les Algériens maintiennent le cap et promettent de poursuivre les marches durant le Ramadhan

DIA-04 mai 2019: Les Algériens ont marché ce 3 mai pour le 11e vendredi consécutif à travers le territoire national. Le temps  pluvieux et maussade par endroits ne les a pas découragés de sortir pour signifier au Pouvoir que rien ne les arrête, et ce jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.
Ce vendredi est le dernier avant le mois de Ramadhan qui débute lundi prochain en Algérie. Ceux qui espéraient que les Algériens fléchiront à l’occasion du mois de Ramadhan se trompent. Les manifestants se sont donnés rendez-vous pour vendredi prochain qui coïncidera avec le premier vendredi du mois sacré.
Ils ont assuré qu’ils sont disposés à manifester durant le mois de Ramadhan, la fête de l’Aid el Fitr et à sacrifier les vacances estivales. En d’autres termes ceux qui espéraient avoir les manifestants à l’usure doivent revoir leur copie.
En ce sens, les «cerveaux» du Pouvoir qui avaient renvoyé les étudiants en avançant la date des vacances du printemps, ont vérifié à leur détriment que les étudiants avaient maintenu les marches même durant la période des vacances. Ce sera le cas pour l’ensemble des Algériens qui promettent de maintenir le même rythme durant le mois de Ramadhan.
A cet effet, on aura remarqué que les mêmes slogans ont été brandis et  scandés et les mêmes revendications ont été exprimées ce vendredi. La détermination et la mobilisation demeurent intactes depuis le 22 février dernier, quand les Algériens étaient sortis pour marcher à l’occasion du premier vendredi.
Mieux encore, les slogans et revendications sont actualisés et mis à jour à mesure que la situation évolue et que de nouveaux événements se produisent. Il faut relever que depuis le 22 février dernier beaucoup d’événements s’étaient produit, à savoir le renoncement du Président Abdelaziz Bouteflika au 5e mandant avant de démissionner, suivi de la démission du président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz, le départ de Moad Bouchareb du FLN et la comparution de plusieurs responsables devant la justice, même si ces derniers ne sont pas encore incarcérés. C’est dire que les marches et manifestations populaires et pacifiques des Algériens ont déjà porté leurs fruits en attendant d’autres acquis…
Amir Hani 
 

Source : Dia Algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here