« Daoula madania, machi 3askaria (Etat civil et non pas militaire) », « Djamhouria, machi caserna (Une république et non pas une caserne » et « Gaïd Salah dégage ! »…Le mouvement populaire démasque et dénonce la tentation autoritaire des tenants du pouvoir, à leur tête le chef d’Etat-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

Le glissement vers un régime militaire qui s’opère, depuis quelques semaines, n’a pas laissé indifférents les Algériens. En dépit de la chaleur qui s’abattait sur Alger en cette journée ramadanesque, les manifestants se sont mobilisés massivement pour organiser, en ce 12e vendredi de manifestation, l’une des meilleures marches, de l’avis de tous les observateurs.

En effet, la foule impressionnante des manifestants s’est montré d’une maturité politique impressionnante. Après avoir déjoué toutes les tentatives de division, les Algériens se montrent conscients de l’existence d’une volonté de reproduire le scénario égyptien en Algériens.

« Qulna Majlis Tassissi, matchi majlis ta Sissi (nous voulons une constitution et non pas un régime de Sissi) », lit-on sur une pancarte brandie par des manifestants au niveau de la Grande Poste. Tout en réclamant le départ de Gaïd Salah, les protestataires réitèrent aussi leur exigence du départ du chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah et du gouvernement de Norreddine Bedoui.

Ils s’opposent également au rendez-vous électoral que les tenants du pouvoir s’échinent à préparer. « Pas d’élection, espèce de bandes », lancent aussi le mouvement qui exprime ainsi son rejet de la présidentielle du 4 juillet prochain, annoncé par Bensalah et défendu mordicus par Ahmed Gaïd Salah.

3 Commentaires

  1. C’est grâce à Gaïd Salah que vous pouvez répondre ! S’il lui avait plus de s’entendre avec Saïd et continuer la mascarade il aurait déclaré l’état de siège et aurait fait comme SISSI dont les sbires ont tiré à vu sur les citoyens Egyptiens qui étaient pourtant sortis en nombre mais pourtant ils ont fini par reculer devant l’hécatombe ! Alors soyez sérieux et responsable et construisons un état digne de ce nom en prenant soin de ce qui sont avec nous au lieu de chercher à les démolir par la France et ses valets !

  2. “”Le glissement vers un régime militaire qui s’opère, depuis quelques semaines, n’a pas laissé indifférents les Algériens””.

    D’où est-ce que votre esprit fiévreux sort-il cette connerie?
    Vous affabulez et vous faites le jeu des ennemis du pays qui espèrent réellement voir se produire un coup d’état militaire pour saisir illico le CS/ONU et faire pleuvoir sur nous une série de condamnations avant l’intervention militaire.
    Croyez vous que le chef de l’ANP soit aussi bête que certains journalistes?
    Vous vous ridiculisez avec de tels chiffons.

  3. Pour moi il semble que ce sont des commentaires assez pertinents et plus intelligent : ils (,les commentaires et leurs auteurs) cernent mieux les problèmes et les pièges pour aboutir a une meilleure prise de conscience/intérêts du Pays. Dans l’ensemble je suis d’accord avec ce qui est écrit et avance, car c’est l’intérêt du pays qui semble se préciser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici