Les algériens vivent dans une précarité de plus en plus frappante

Algérie – Les algériens ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, il faut dire que le pays est confronté à de multiples défis d’ordre sanitaire et socio-économique. En plus de cela, le dinar, la monnaie nationale est en chute libre provoquant son instabilité sur le marché des devises.

Avant même l’avènement de la crise sanitaire du coronavirus, il fut dire que l’économie algérienne traversait une zone de fortes turbulences. En effet, la chute des prix du cours du pétrole a extrêmement fragilisé le tissu économique du pays.

Dès lors, le taux d’inflation a grimpé en flèche et le coût de la vie est devenu insupportable pour le citoyen moyen algérien. Le prix des denrées de première nécessité a connu une hausse vertigineuse.

Les algériens n’en peuvent plus 

Les conséquences de cette situation sont terribles. En effet, de nombreux algériens ont basculé dans une précarité qui ne dit pas son nom et une grande majorité des ménages n’arrive pas à joindre les deux bouts.

Ces derniers jours, le gouvernement a annoncé la mise en place d’un certain nombre de mécanismes afin de donner un nouveau souffle à l’économie, toute chose qui permettra de soulager le peuple algérien.

Il faut vraiment agir au plus vite, car la pauvreté est de plus en plus visible à divers échelons de la société. Si rien n’est fait, la situation pourrait prendre une autre tournure. À force de tout supporter, il va arriver un moment où la cocotte minute va exploser.

Lire cet article  Bilan actualisé de la covid-19

Abonnez-vous à notre chaine youtube

Lire l'article précédentDes obsèques très sobres
Lire l'article suivantElections locales : le FFS avance ses pions

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS