đŸ”„Les autoritĂ©s espagnoles intensifient l’expulsion des migrants algĂ©riens

AlgĂ©rie –Le gouvernement espagnol  a dĂ©cidĂ© d’intensifier l’expulsion des migrants algĂ©riens. En effet, selon l’activiste espagnol Francisco JosĂ© Clemente Martin, du Centre international pour l’identification de migrants disparus (CIPIMD), ils sont 30 AlgĂ©riens expulsĂ©s d’Espagne ces derniĂšres 24 heures.

« Un autre navire vient de partir d’Almeria en direction d’Oran (AlgĂ©rie) avec un groupe d’environ 30 hommes algĂ©riens pour leur retour », souligne l’activiste sur sa page Facebook. Ce groupe d’AlgĂ©riens a Ă©tĂ© expulsĂ© d’Espagne Ă  bord d’un ferry qui a pris la mer ces derniĂšres 24 heures. Ces harraga Ă©taient dĂ©tenus au Centre d’internement pour Ă©trangers (CIE) de Barcelone, l’un des huit sites qui existent en Espagne, notamment Ă  Madrid, Ă  Murcie ou encore Ă  Valence.

L’Espagne intensifie les expulsions

Cela confirme l’intensification des expulsions par les autoritĂ©s espagnoles. Il y a quelques jours, un autre groupe composĂ© de 26 harraga a Ă©tĂ© embarquĂ© Ă  bord d’un navire en direction de Ghazaouet. Ils Ă©taient au CIE de Valence. Le 10 novembre dernier, un navire de TrasmediterrĂĄnea, l’une des compagnies principales de ferries en Espagne, avait quittĂ© la ville de la province d’Andalousie, embarquant au moins 30 clandestins algĂ©riens en direction d’Oran. Ils Ă©taient Ă©galement internĂ©s au CIE de Barcelone. Rappelons que le 3 novembre, un ferry de la mĂȘme compagnie avait transportĂ© au moins 100 AlgĂ©riens expulsĂ©s vers leur pays Ă  partir du port d’Almeria. Ces harraga Ă©taient dĂ©tenus aux CIE de Valence, de Barcelone et de Madrid. Selon Francisco JosĂ© Clemente Martin, ces opĂ©rations de rapatriement vont se poursuivre chaque semaine.

Lire aussi :
AlgĂ©rie : L’ex DG de la modernisation de la justice Ă©cope de trois ans de prison ferme pour « faux et usage de faux »

Des harraga algériens par milliers

Il faut dire que parallĂšlement Ă  ces expulsions, des dizaines d’AlgĂ©riens arrivent chaque jour – ou du moins chaque semaine – sur le sol Espagnol Ă  bord d’embarcations de fortune. Un phĂ©nomĂšne qui a pris une grande ampleur ampleur ces derniers mois. Les statistiques migratoires ont explosĂ© durant cette deuxiĂšme moitiĂ© de l’annĂ©e 2021. Selon un document interne des autoritĂ©s espagnoles, consultĂ© par l’AFP et rendu public Ă  la fin du mois dernier, 9 664 AlgĂ©riens sont arrivĂ©s sur les cĂŽtes espagnoles depuis le mois de janvier 2021. Soit 20 % de plus par rapport Ă  l’annĂ©e 2020. Selon l’agence europĂ©enne Frontex, avec ce nombre, les AlgĂ©riens sont Ă  la 1re place en matiĂšre des arrivĂ©es clandestines sur le territoire espagnole.

Lire aussi :
Sahara Occidental : Pourquoi l'Algérie rejette la derniÚre résolution de l'ONU ?

Abonnez-vous Ă  notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

SUR LE FIL