Les autorités françaises autorisent l’ouverture des archives de la guerre d’indépendance

AlgérieLes relations entre la France et l’Algérie ont toujours été tumultueuses. Les deux nations entretiennent une histoire commune qui sort de l’ordinaire. La période de la guerre d’indépendance est sans doute le pan le plus obscur de cette période.

Il n’y a jamais eu un dialogue franc et sincère entre les autorités françaises et algériennes en ce qui concerne la guerre d’indépendance. Du côté français, tous les présidents qui se sont succédé à l’Élysée ont toujours eu une posture de dénie dès qu’il s’agissait d’aborder la question de la guerre d’Algérie.

Les autorités algériennes ont toujours fait pression sur la France afin qu’elle reconnaisse sa part de responsabilité dans la période trouble des années 50 et 60 en Algérie. Il aura fallu l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de l’État français pour que les lignes commencent à bouger.

Une démarche historique

Soucieux de redéfinir les relations qui existent entre son pays et l’Algérie, Emmanuel Macron a entrepris une série d’actions inédites pour faire toute la lumière sur le rôle de France dans la guerre d’Algérie.

Ce jeudi 23 décembre, on vient d’apprendre que les autorités ont ouvert ses archives relatives aux affaires judiciaires et aux enquêtes policières menées en Algérie lors de la guerre d’indépendance. “Les archives publiques produites dans le cadre d’affaires relatives à des faits commis en relation avec la guerre d’Algérie entre le 1er novembre 1954 et le 31 décembre 1966″ a laissé entendre le ministère de la culture français. C’est un pas qui va permettre d’entraîner d’autres afin que l’Algérie puisse panser ses plaies et se tourner résolument vers le futur.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL