Les autorités françaises continuent d’apaiser la tension avec Alger

AlgérieIl ya quelques semaines de cela, les relations diplomatiques entre la France et l’Algérie ont pris une tout autre tournure. En effet, on se rappelle que le président français Emmanuel Macron avait eu des propos très controversés qui avaient provoqué d’Alger.

Le locataire du palais de l’Élysée avait notamment affirmé que les autorités algériennes entretiennent une rente mémorielle qui crée une certaine animosité envers la France. Ces propos n’avaient pas du tout plu aux autorités algériennes qui ont décidé de se faire entendre.

Dès lors, la tension est montée et Alger à rappelé son ambassadeur en France. De plus, le pays a décidé d’interdire le survol de son espace aérien par les avions de l’opération militaire Barkhane. La tension était alors à son comble.

“Nous souhaitons que le partenariat franco-algérien soit ambitieux (…)”

Plus tard, les autorités françaises vont adopter une approche conciliante et essayer une réconciliation avec Alger. On se souvient qu’Emmanuel Macron a récemment déclaré qu’il regrette la montée des tensions entre les deux. Depuis hier, jeudi 18 novembre, c’est le ministre des Affaires étrangères Jean Yves Le Drian qui multiplie les sorties pour renouer une coopération saine entre Paris et Alger.

Dans un récent entretien médiatique qu’il a accordé au journal Le Monde, le chef de la diplomatie française qu’il est important pour l’Algérie et la France de taire un certain nombre de frictions pour privilégier un partenariat fructueux. “Nous avons des liens ancrés dans l’histoire. Nous souhaitons que le partenariat franco-algérien soit ambitieux. Il est logique, quand on connaît notre histoire, qu’il y ait parfois des résurgences de blessures, mais il faut dépasser cela pour retrouver une relation confiante” a laissé entendre Le Drian qui ajoutera que la France et l’Algérie aspirent à un même objectif. Certes, il y a des incompréhensions qui peuvent surgir vu l’histoire que partage les deux pays. Cependant, le mieux serait de privilégier un dialogue sincère et franc pour éviter toute escalade.

 

Lire aussi :
Éducation : des bourses d'études autrichiennes en vue pour l'Université de Tizi Ouzou

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL