Les candidats condamnés pour tricherie au Bac 2021, en Algérie seront bientôt libérés

Algérie Les 64 personnes  condamnées à des peines de prison allant de 6 mois et 3 ans assorties d’amendes de 100.000 à 500.000DA, pour tricherie au baccalauréat 2021 en Algérie retrouveront la liberté d’ici peu.

Apparemment les sanctions pédagogique infligées  aux candidats ayant trichés au baccalauréat 2021 sont suffisantes puisque la condamnation à des peines de prison par la justice  n’a pas fait l’unanimité. En effet, les syndicats de l’Éducation nationale se sont positionnés clairement contre l’emprisonnement, estimant que des sanctions pédagogiques étaient «suffisantes».

une soixantaine de personnes seront libérées, moins d’un mois après le déroulement des examens, et à moins d’une semaine de l’Aïd-el-Adha, Soulignons également que le Président Abdelmadjid Tebboune a décrété des mesures de « clémence » au profit des personnes condamnées pour fraude au BAC 2021. L’annonce a été faite ce mardi 13 juillet par le ministère de la Justice dans un communiqué. « Les autorités judiciaires compétentes commenceront à prendre les mesures appropriées afin de libérer une soixantaine (60) de personnes pour rejoindre leurs familles et leurs proches avant la fin de cette semaine », a ajouté le ministère.

Lire cet article  Une cancéreuse Algérienne obligée de quitter la France

Rappelons que depuis quelques  années, nombreux sont  les candidats au Baccalauréat qui ont décidé d’optés pour  la fraude durant les examens. Ce qui a obligé  les autorités à recourir à des mesures draconiennes tels que:  les condamnations à la prison ferme et les coupures d’Internet pendant les examens.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS