Les coulisses du procès de Ghediri

Algérie – Le mercredi 22 septembre s’est tenu l’un des procès les emblématiques du pays. Il s’agit de celui de l’ex-Général Ali Ghediri. Ce dernier est en détention depuis juin 2019 et il n’a eu de cesse de plaider son innocence face aux accusions qui pèsent contre sa personne.

Ali Ghediri est notamment accusé de participation en temps de paix à la démoralisation de l’armée. Au cours des mois passés, l’ex-candidat à l’élection présidentielle avortée d’avril 2019 s’est dit être victime d’une machination qui ne dit pas son nom.

Ghediri crache ses vérités 

Le mercredi lors de son procès, Ali Ghediri est resté droit dans ses bottes. L’homme n’est pas du genre à se défiler et il a livré de nombreuses informations déroutantes à la barre. Il a notamment déclaré que s’il est en prison c’est à cause de certaines personnalités haut placées qui sont très proches de la présidence. Certains cercles ne me voulaient pas à la Présidence a laissé entendre le Général Ghediri.

Celui qui fut directeur des ressources humaines au ministère de la Défense nationale a pu également compter sur les interventions de très haut niveau de ses avocats. À aucun moment, Ghediri n’a montré une quelconque forme de culpabilité. Il se dit être innocent et par la même occasion il a tiré à boulets rouges sur la crédibilité de la justice qui selon lui est aux ordres des forts du moment. Le verdict de ce procès est attendu par une grande partie de l’opinion publique qui estime qu’Ali Ghediri n’est qu’une autre victime du système

Lire cet article  Le FFS renonce à son congrès

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS