Les frères Karoui arrêté en Algérie peuvent demander l’asile politique

Dans une déclaration accordée à Express Fm, le journaliste algérien, Khaled Abou Baker,  a confirmé l’arrestation du président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui, ainsi que son frère le député Ghazi Karoui, en Algérie, depuis 5 jours, pour franchissement illégal des frontières.

Il a ajouté que des contrebandiers ont aidé les frères Karoui à s’enfuir vers l’Algérie, et qu’ils ont été, pour leur part, arrêtés.

Le journaliste Khaled Abou Baker a rejeté, par ailleurs, l’éventualité de fuite de Nabil Karoui et de son frère vers le Maroc, en raison de la fermeture des frontières entre l’Algérie et le Marco, et ce, même avant la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays.

Lire cet article  Taux de change : situation du dinar, ce samedi 2 octobre

Une personne suspectée d’avoir aidé les frères Karoui arrêtée

Toujours d’après lui, une fois l’extradition des deux frères Karoui vers la Tunisie est décidée, ils peuvent présenter une demande d’Asile aux autorités algériennes, notant les deux frères Karoui vont comparaître aujourd’hui devant le parquet algérien.

Rappelons que les unités de Garde nationale à Thala ont arrêté aujourd’hui, une personne suspecte d’avoir aidé les frères Karoui à quitter la Tunisie vers l’Algérie.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS