Les leaders talibans rentrent au bercail

Monde – Voici quelques jours maintenant que les insurgés talibans sont devenus les nouveaux maîtres de l’Afghanistan. Une période d’incertitude s’est ouverte et nul ne sait de quoi sera fait l’avenir de ce pays qui baigne dans l’instabilité depuis plusieurs décennies maintenant.

Après avoir été chassés du pouvoir il y a plus de vingt ans, les talibans ont conquis le pouvoir après une campagne fulgurante sans effusion de sang. Le dimanche dernier lorsqu’ils ont pris Kaboul, le monde entier était stupéfait.

Le désormais ex président Aschraf Ghani s’est réfugié au Tadjikistan en indiquant sur sa page Twitter que les talibans ont gagné. Les chancelleries occidentales ont mis en place un corridor afin de permettre l’évacuation citoyens étrangers et du personnel diplomatique.

Les afghans quant à eux vivent dans la crainte et ne savent pas de quoi sera fait l’avenir. Les femmes en particulier sont inquiètes car les talibans prônent un islam radical où les droits des femmes sont très restreints.

Les choses se mettent en place à Kaboul

Les nouveaux maîtres de l’Afghanistan tentent de rassurer aussi bien le peuple afghan que la communauté internationale. Les talibans ont déclaré qu’ils souhaitent gérer de manière pacifique le pouvoir et que les droits des femmes devront respecter.

Hier mardi 17 août, le mollah Abdul Ghani Baradar, cofondateur des talibans, a effectué son grand retour au pays. Depuis plusieurs années maintenant il dirigeait le mouvement depuis le Qatar.

Son retour semble être le point d’orgue de la prise du pouvoir par les talibans. La Chine et la Russie ont indiqué qu’ils souhaitent normaliser leurs relations avec le nouveau régime car les signaux sont favorables. Dans les jours à venir, l’Afghanistan connaîtra un nouveau basculement dans son histoire.

Lire cet article  Bilan actualisé de la covid-19

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS