Les magistrats de la Cour des comptes veulent frapper fort à leur tour

0

Par R. Mahmoudi – Dans une déclaration adressée à notre rédaction, le Syndicat national des magistrats de la Cour des comptes exige la révocation immédiate du président de cette institution, ainsi que celle de son secrétaire général, tout en leur demandant des comptes. C’est, pour les signataires de cette déclaration, une condition sine qua non pour une relance des activités de cette institution.

Les magistrats accusent l’actuelle direction d’avoir «totalement ankylosé» la Cour, à travers une gestion chaotique et la persécution des magistrats, ce qui a, au final, «empêché cette institution névralgique de jouer son rôle qui est dévolu par la Constitution, en dépit des larges prérogatives dont elle jouit», martèlent-ils.

Les magistrats estiment que toute relance de la Cour doit passer inéluctablement par une indépendance effective de la Cour et l’instauration du principe de la transparence «qui doit prévaloir dans toutes ses activités, à travers la publication systématique des résultats de ses travaux et de ses enquêtes concernant les dépenses de l’argent public et la lutte contre la fraude et la corruption».

Dans le même registre, les magistrats affirment qu’ils préparent actuellement un rapport détaillé contenant «toutes les insuffisances ayant empêché la Cour des comptes d’accomplir convenablement sa tâche», accompagné de propositions concrètes sur le contrôle des dépenses publiques, qu’elle devrait remettre au Président «démocratiquement élu».

A cette occasion, le syndicat réitère son soutien à tous les magistrats à travers toutes les cours de justice de la République et salue leur mobilisation pour l’avènement d’une indépendance effective de la justice.

R. M.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here