Les magistrats opposés au 5e mandat ont-ils été convoqués par Louh ?

0

Par R. Mahmoudi Selon des avocats, les magistrats qui s’étaient exprimés dans une déclaration pour dénoncer le cinquième mandat qu’ils jugent «anticonstitutionnel» ont reçu des convocations pour se présenter aujourd’hui, samedi, devant l’inspection générale du ministère de la Justice, avant d’y renoncer à la dernière minute.

Selon la même source, de nombreux avocats s’étaient aussitôt mobilisés et s’apprêtaient à organiser un sit-in de solidarité devant le siège de l’inspection générale du département de Tayeb Louh, en mettant en avant le principe selon lequel «la mission de la défense est de respecter l’Etat de droit et d’œuvrer pour asseoir l’indépendance du pouvoir judiciaire». Les mêmes avocats considèrent que les autorités avaient annulé leur décision grâce à la mobilisation de la défense et à leur lutte pour l’instauration d’un Etat de droit.

Pour rappel, des centaines de magistrats avaient apporté, dans une déclaration, leur soutien à la contestation populaire contre le cinquième mandat, en saluant la mobilisation «civilisée» des citoyens pour «restituer les valeurs bafouées à tous les niveaux et stopper un processus absurde qu’on veut imposer aux Algériens avec une stupidité sans égale dans l’Histoire», avaient-ils affirmé. Ces magistrats disent également partager les nombreux reproches qui sont faits souvent par les citoyens au secteur de la justice en Algérie, eu égard aux «pressions et autres injonctions» qu’ils disent subir eux-mêmes, «à telle enseigne, ajoutent-ils, que la justice est devenue synonyme de vilenie».

R. M.  

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique

Laisser un commentaire