Les manifestants refusent l’élection présidentielle et projettent de marcher le 4 juillet

0

Les manifestants refusent l’élection présidentielle et projettent de marcher le 4 juillet

DIA-18 mai 2019: Les manifestants qui sont sortis pour le 13e vendredi consécutif et pour le 2e vendredi du mois de Ramadhan, sont déterminés à poursuivre leur mouvement citoyen et ce, jusqu’au départ des symboles du système.
En ce sens, les manifestants ont insisté ce vendredi sur leur refus d’organiser l’élection présidentielle du 4 juillet prochain. Ils ont scandé des slogans et brandi des pancartes et banderoles contre cette élection. Ils se sont donné rendez-vous le 4 juillet prochain pour sortir, organiser des marches et manifester contre la tenue de cette élection, refusant ainsi qu’elle soit organisée par un gouvernement hérité de l’ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
A Alger, ce vendredi a été marqué par l’interdiction aux manifestations d’accéder au perron de la Grande Poste, ce qui a crée une ambiance tendue. Mais, le calme est revenu vite après que les forces de l’ordre ont décidé de se retirer des lieux.
A ce propos, les services de la wilaya d’Alger ont mis en garde contre le risque d’effondrement des escaliers de la Grande Poste, décidant d’empêcher l’accès à ces escaliers, à la lumière de l’expertise technique effectuée par les services de l’organisme national de contrôle technique de la construction (CTC) qui a conclu à l’existence de « fissures et de corrosion accentuée ».
Conformément au rapport du CTC, les services de la wilaya ont relevé que suite à la détection de « déformation et de corrosion accentuée » au niveau des escaliers de la Grande poste (Alger centre), des mesures préventives ont été prises pour interdire l’utilisation de ces escaliers et des travaux de réhabilitation et de restauration seront entamés, a indiqué un communiqué de ces services.
Imputant cette situation au « surpoids » et à la vétusté de l’immeuble, classé monument historique depuis quelques années, les services de la wilaya d’Alger ont précisé que « dans le cadre de la préservation de la sécurité des citoyens, des travaux de restauration sur une partie des escaliers seront entamés, sous le contrôle des ingénieurs du CTC ».
Dans une correspondance officielle transmise aux services de la wilaya, l’expertise technique a fait ressortir « une déformation par endroits du revêtement sol » et « une corrosion accentuée affectant les solives métalliques de la trame gauche du palier de repos ».
Les services du CTC ont préconisé « la reprise totale du panneau de plancher de la trame gauche et la réparation des éléments affectés des deux autres trames (centrale et droite) ». Ils ont également appelé à « la prise de mesures d’urgence préventives », notamment en vue de procéder à l’étaiement du panneau de plancher de la trame gauche et de mettre hors d’usage le palier de repos. L’édifice de la Grande poste a été construit en 1910. 
Amir Hani 

 

Source : Dia Algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here