Les saoudiens, Las Palmas et Kamel le Boucher : les nouvelles révélations sur la cocaïne du port d’Oran

Contrairement à la version fournie par des sources algériennes, il semblerait que la cocaïne saisie dans la cargaison de la viande congelée importée du Brésil a été ramenée de ce pays avant de transiter par l’Espagne.

Selon le journal espagnol ABC, qui cite des sources espagnoles, Kamel Chikhi a fait transiter « la viande par le port de Las Palmas avant d’arriver à Valence ». « Le plus grand réfrigérateur qui opérerait avec les îles Canaries à partir du Brésil appartiendrait à Minerva Foods, propriété de l’Arabie Saoudite. Les experts consultés par ABC jeudi ont souligné qu’une partie de la drogue qui traverse les îles Canaries finit par être consommée dans les pays du Golfe », affirme encore le journal espagnol qui précise que les services espagnols ont joué un rôle important dans le signalement du bateau transportant la cocaïne. « La collaboration de la police nationale, de la garde civile et de l’Agence fiscale (AEAT) a joué un rôle essentiel dans le processus de démantèlement du réseau Kamal al-Bouchi, qui aurait déjà mis en place un processus » de transfert de la marchandise une fois arrivée au port d’Oran, ajoute le journal espagnol.

Plus que cela, la même source indique que les complices de Kamel Chikhi ont prévu de faire disparaître les quantités de drogue en mer en cas de problème. « Pendant le trajet qui relie l’Europe au Brésil, des équipements flottants et un suivi des cargaisons seraient utilisés ». La marchandise devait être laissée à l’abandon dans la mer afin d’éviter que des conteneurs ne soient suspectés dans les ports pour des périodes supérieures à celles des containers de la viande congelée.

Selon le même média, la drogue saisie à Oran devait servir les « boites de nuits » des pays du Golfe et de l’Union européenne. Des soupçons existent quant au cheminement d’autres quantités de drogue par le même circuit vers l’Europe, notamment l’Italie, par les mêmes importateurs, indique enfin le journal espagnol.


Source : Algerie-part

Algerie-part