L’Espagne bande les muscles contre les harragas algériens

AlgérieLe pays doit gérer actuellement de nombreux défis. Confrontée à une terrible récession économique, l’Algérie est également frappée de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus. Sur le plan social, la tension est aussi à son comble avec des grèves qui sont annoncées dans de nombreux secteurs.

Les défis donc ne manquent pas pour l’Algérie. La récession économique a grandement favorisé la survenue du phénomène de la vie chère. Il ya eu une augmentation notoire au niveau du prix des produits de grande consommation.

Cela a fait basculer de nombreux ménages dans une extrême précarité. L’activité économique est également au ralenti toute chose qui contribue à l’augmentation du taux de chômage. Ainsi donc, ils sont des milliers de jeunes algériens, désespérés qui sont prêts à tout pour aller construire leurs avenirs loin de leur terre natale.

L’Espagne veut expulser

Depuis plusieurs mois maintenant, des centaines de migrants algériens, communément appelés les harragas tentent la périlleuse traversée de la méditerranée pour rejoindre l’Espagne, porte d’entrée de l’Europe.

L’Espagne fait de son mieux pour secourir le maximum de migrants, mais la tâche est très ardue. En effet, presque tous les jours, de nouveaux harragas prennent la mer sans se soucier de la dangerosité de leur initiative. Ceux qui arrivent à fouler les terres espagnoles sont confrontés à un problème d’installation et vivent dans des conditions précaires.

Les autorités espagnoles sont débordées. Tout récemment, elles ont annoncé vouloir expulser dans les meilleurs délais ds harragas algériens. Le processus a notamment été enclenché au niveau des Iles Baléares. Au niveau de cet archipel, 41 harragas ont déjà été expulsés vers l’Algérie et d’autres refoulements vont suivre dans les jours à venir.

Lire aussi :
Lamamra sur la crise en Libye : "la position de l'Algérie a toujours été claire"

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL