L’Espagne ne compte pas abandonner les harragas mineurs

AlgérieAvec la crise socio-économique, la vie est devenue compliquée en Algérie. La pandémie de la covid-19 a tout amplifié. L’économie algérienne est à plat et rien ne montre pour l’instant qu’il y aura une embellie dans les semaines à venir.

En attendant, ils sont nombreux ces algériens à tirer le diable par la queue, ne sachant pas où donner de la tête. La récession économique est d’une fulgurance inouïe et cela a provoqué la fermeture de nombreuses entreprises.

Dès lors, le taux de chômage a rapidement grimpé et ils sont des milliers de jeunes à se retrouver sans activités ni perspectives. Désespérés, ces jeunes jouent leur va tout en tentant la périlleuse traversée de la Méditerranée dans le but de rejoindre l’Europe. Ils sont des centaines à arriver presque chaque jour au niveau des côtes espagnoles.

Lire aussi :
Le gouvernement algérien a décidé de revoir le prix de l'huile à la hausse

L’Espagne est au four et au moulin, quid de l’Algérie ?

La plupart du temps, des drames surviennent avec le chavirement des embarcations. Lorsque les harragas arrivent à fouler les terres espagnoles, ils se retrouvent confrontés à la dure réalité.

L’Espagne, à la différence de plusieurs nations européennes qui sont très hostiles envers les migrants est en train de modifier son cadre légal pour mieux intégrer les mineurs et les jeunes harragas. Une loi entrera très bientôt en vigueur afin de favoriser l’intégration des jeunes harragas au sein de la société espagnole.

Les autorités ibériques jouent la partition afin de limiter le drame qui se déroule dans les eaux de Méditerranée. Les autorités algériennes doivent à leur tour mettre en place différents mécanismes afin de prendre à bras le corps le problème des harragas algériens. Il en va de l’avenir de la nation.

Lire aussi :
Benadberrahmane aux institutions financières internationales : "l'Algérie va prendre son destin en main

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL