in

L’Etat veut céder le complexe sidérurgique de ETRHB Haddad/Danieli à l’arrêt depuis 2019

Selon elwatan, Le projet du complexe sidérurgique algéro-italien est une joint-venture entre les groupes privés algérien ETRHB de Ali Haddad et italien Danieli, dont l’accord de partenariat avait été signé en 2017.

«Le site devant abriter le complexe sidérurgique de ETRHB Haddad en partenariat avec l’italien Danieli et son financement appartiennent à l’Etat. Ils doivent profiter aux Algériens et c’est à l’Etat de trouver la meilleure formule pour sa relance.» C’est ce qu’a souligné, lundi, le ministre de l’industrie, Mohamed Bacha sur place dans la zone industrielle de Berrahal, 30 km de la wilaya de Annaba.

Pour trancher définitivement, il a invité les concernés à une rencontre à Alger pour «trouver une solution d’ordre juridique, puisque les 167 hectares de la superficie devant accueillir le projet sont hypothéqués, sur décision de justice, par la banque ayant octroyé le crédit à l’ETRHB Haddad».

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *