L’ex-ministre de la culture Khalida Toumi devant la justice

Algérie –Khalida Toumi, du nom de l’ancienne ministre de la culture, va comparaître devant la justice, le 20 janvier prochain. Elle est poursuivie pour corruption et gaspillage de fonds publics. 

En effet, depuis plus de deux ans, Toumi est en détention provisoire. Une attitude dénoncée par son conseil, Boudjemaa Ghashir, qui estime que c’est contraire à la loi. L’avocat avait souligné auparavant que la détention de l’ex-ministre de la culture pendant une telle période dans l’attente d’une enquête était illégale, envoyant un message au président Tebboune pour qu’il se penche sur le cas de son client.

Lire aussi :
Rapport douteux de la banque mondiale, l'Algérie accuse le Maroc

Pour référence, Toumi fait face à des accusations de corruption liées aux manifestations en Algérie, capitale de la culture arabe, au Festival culturel africain et à Tlemcen, capitale de la culture islamique.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL