in

L’ex-PDG de la SIH a détourné des milliers de milliards de centimes vers l’étranger.

Une enquête menée par les services de la gendarmerie a révélé que l’ex-PDG de la SIH (Société d’investissement hôtelier), en charge de la gestion des résidences d’État du Club des Pins et de Moretti, Hamid Melzi, a détourné des milliers de milliards de centimes vers l’étranger. 

Des armoires à 4860 euros l’unité, des tables basses à 2065 euros ou encore des fauteuils à 6750 euros. Les prix de ces éléments de mobilier acquis par lex-PDG de la SIH donnent le tournis.  En réalité, il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg.

En plus des dizaines de milliers d’euros détournés grâce à la surfacturation des équipements acquis pour le compte de la SIH, Hamid Melzi a, selon Echourouk Online qui cite des sources proches du dossier, transféré de façon tout à fait illégale une somme de 190 millions d’euros à l’étranger, soit l’équivalent de 3800 milliards de centimes. Ce transfert avait été effectué sur le compte de King Young, une entreprise chinoise basée en Espagne. La société est pourtant censée être en faillite !

L’affaire en question a trait à un marché attribué par l’État pour la réalisation de 380 chalets au profit des responsables et des ministres à la résidence d’État du Club des Pins. Une transaction dans laquelle étaient impliqués les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, précise la même source.

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *