Libération provisoire de Rebrab : la Cour d’Alger a rendu son verdict

3

Algérie – La demande de libération provisoire de l’homme d’affaires algérien et PDG de Cevital, Isaad Rebrab, a été rejetée, le dimanche 5 mai, par la chambre d’accusation de la Cour d’appel du tribunal d’Alger, selon plusieurs sources concordantes.

Issad Rebrab, patron du groupe Cevital et première fortune du pays, ne quittera pas la prison d’El Harrach. En effet, la Cour d’Alger a refusé, hier 5 mai, la demande formulée pour la liberté provisoire de Issad Rebrab.

« Nous connaîtrons les motivations du rejet lorsque la décision sera prête », explique l’avocat Miloud Brahimi, à propos de cette décision de la justice algérienne. « Nous n’avons pas le droit d’introduire un pourvoi en cassation contre cette décision, mais dans un mois, nous pouvons introduire une nouvelle demande », affirme l’avocat contacté par le site d’information TSA.

Arrêté le 23 avril pour « suspicion de fausses déclarations relatives au transfert de capitaux de et vers l’étranger et de surfacturation dans des opérations d’importation de matériel et importation de matériels usagés, alors qu’il avait bénéficié des avantages douaniers, fiscaux et bancaires », les avocats de la défense de Issad Rebrab avaient formulé un recours auprès de la Cour d’Alger afin d’obtenir sa libération.

« Les avocats de la défense de M. Rebrab ont plaidé pour sa mise en libération provisoire et laissé l’instruction judiciaire suivre son cours normalement », avait déclaré Maître Bergheul, à l’issue de l’audience de la Chambre d’accusation près la Cour d’Alger.

3 COMMENTS

  1. je reste convaincu que le “dossier” avec lequel Mr Issad Rebrab est incarcéré aujourd’hui est une fabrication datant d’avant le 22 Février 2019 , par les Boutefs et Kouninefs qui avaient juré son étouffement, car il était considéré comme un opposant et adversaire (dans leurre logique, il n’y a pas de concurrent) dangereux à éliminer coûte que coûte, toutes les techniques sont bonnes à mettre en action, la Justice est mise à défi pour prouver clairement la véracité des documents et pièces du “dossier”, de toute façon son action portera le sceau de l’Etat Algérien du moment et au nom du peuple, le Peuple verra plus tard … LE SENS DE CETTE PRÉCIPITATION …

  2. Ecoutez on peut pas devenir riche en un temps record s’il n’y a pas de complicité à haut niveau que ce soit Rebrab, Haddad et la liste est longue…font tous partie de la “3ISSABA”. Ils doivent payer et restituer les fond du peuple c’est clair et net.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here