Libye : Tensions entre deux camps, les élections présidentielles et législatives au menu de la conférence internationale

Algérie –Comme à l’accoutumé des tensions ont été noté à l’approche des élections en Libye. Il s’agit de deux camps, l’un qui se situe dans l’Ouest et l’autre dans l’Est.

Cependant, Paris va abriter ce vendredi une conférence internationale sur la Libye. Au menu des discussions, les élections présidentielle et législatives du 24 décembre et de janvier prochains. Elle sera coprésidée par la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Organisation des Nations unies (ONU) et la Libye. Des responsables de la plupart des pays impliqués dans la crise libyenne ou dans son règlement seront présents, a indiqué l’Élysée.

Ces élections qui constituent un tournant majeur à l’aboutissement d’un processus politique parrainé par l’ONU, à l’effet de faire sortir la Libye du chaos dans lequel elle se débat depuis la chute du régime de Mouammar El Khadafi en 2011. Ainsi, des tensions ça et là ont resurgi à l’approche des élections entre les deux camps rivaux, l’un dans l’Ouest du pays et l’autre dans l’Est.

Lire aussi :
Une chaine de télévision israélienne demande à Alger de changer son logiciel

Rappelons que le Conseil présidentiel libyen (CP) a annoncé samedi dernier la suspension de la ministre des Affaires étrangères, Najla Al Mangoush, avec interdiction de quitter le territoire, d’ici à la remise sous 14 jours d’un rapport sur des «irrégularités administratives» qu’elle aurait commises. Une commission d’enquête doit vérifier si elle n’a pas pris «des décisions d’ordre politique sans consulter» le CP, l’organe présidentiel libyen.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL