L’insertion de nouvelles formations adaptées aux besoins des entreprises

Algérie- Le problème auquel les jeunes diplômés font face, est sans doute le chômage. C’est pour résoudre ce problème que l’antenne  de  l’Agence  de  l’emploi  de  Hammam Bou-Hadjar  a été sollicitée pour déterminer  les besoins  exprimés par les entreprises locales. 

Pour accueillir les nouveaux stagiaires le 16 septembre prochaine, le centre  de  formation  professionnelle  et  de l’apprentissage (CFPA )   Bouzid-Kouider  de  Hammam  Bou-Hadjar, en  prévision   de   la  prochaine  rentrée   professionnelle   session  de septembre a  entamé   ses  préparatifs  logistiques.

Le centre  a  ouvert plusieurs  spécialités  qui  répondent  aux  besoins de la région en  termes  de  postes  d’emploi, et ce, suite à une initiative prise en partenariat avec l’antenne locale de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) de Hammam Bou-Hadjar. Abdelkader Mebarki, directeur du centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) Bouzid-Kouider de Hammam Bou-Hadjar, a indiqué que les préparatifs se poursuivent d’une façon régulière avec la programmation de nombreuses spécialités destinées aux nouveaux stagiaires, de différents niveaux d’instruction.

Au niveau de la wilaya de Aïn Témouchent, rappelons-le, le secteur de la formation et l’enseignement professionnels prévoit 4200 postes de formation à travers plusieurs formules, dont 1080 postes dans la formule résidentielle, 1270 postes de formation par apprentissage, 300 postes pour les cours du soir, 60 postes de formation dans des établissements privés, 540 postes pour une formation qualifiante, 30 postes de formation conventionnelle, 420 postes de formation destinés à la femme au foyer, 260 postes de formation dans le milieu rural, 90 postes de formation à travers les passerelles et 150 postes de formation destinés aux catégories spécifiques.

Lire cet article  Carnet noir : le chanteur Rabah Deriassa est décédé

À cette occasion, pas moins de 26 nouvelles spécialités sont prévues dans différentes filières dont 7 spécialités dans le BTPH, 4 spécialités dans l’agriculture, une spécialité dans la pêche et 2 spécialités dans l’informatique pour un total de 585 postes de formation qui sera assurée à travers les 14 établissements de formation que compte la wilaya.

Il y a plusieurs formules de formations : résidentielle, cours du soir, formation destinée à la femme au foyer et celle de la femme rurale. Pour cette dernière formule, le CFPA de Hammam Bou-Hadjar assure des cours dans la spécialité de couture au niveau de la localité d’El-Hadjaïria, rattachée à la cité des Bains commune mère.

Lire cet article  Météo du jour : des pluies orageuses sur trois régions de l'Algérie

Pour cette année, une formation  dans  la  spécialité  de  couture  est aussi assurée aux femmes de la localité de Oued Berkeche, rattachée à la daïra de Hammam Bou-Hadjar. Le CFPA Bouzid-Kouider de Hammam Bou-Hadjar, dont les ateliers  ont  été dotés  de  tous  les  équipements  pédagogiques nécessaires, assurera également  une  formation  à la carte au profit des nouvelles entreprises économiques (industrielles et autres) qui activent au niveau de la zone industrielle de Tamzoura, dans la daïra de Aïn El-Arba.

Selon le directeur de cet établissement, avant de programmer ces spécialités, l’antenne de l’agence  de  l’emploi  (ANEM)  de  Hammam Bou-Hadjar a été sollicitée pour déterminer  les  besoins  exprimés  par  les  entreprises qui exercent et qui sont en activité au niveau de la zone industrielle de Tamzoura en termes de postes d’emploi, mais aussi pour assurer un accompagnement aux jeunes stagiaires une fois le diplôme en poche.

Par ailleurs, deux nouveaux  établissements  de  formation seront prévus pour être réceptionnés dès la prochaine rentrée prochaine à Hassi El- Ghella et Aïn Toba.
 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS